La vie, les gens, le début des complications

Image de circonstance, en l’occurrence.

Moi ça va très bien merci, sauf que je manque un peu de sommeil après les deux rigolos qu’ont sonné à la porte à 5h du mat, et ce matin, ma colloc allemande qui m’a réveillée en essayant de réveiller ma colloc suédoise qui était sensée partir avec elle.

Mais plein de gens autour de mon sont perdus au milieu d’histoires d’amour heu… complexes. Du genre tellement embrouillées qu’à la place, le plot de Lost, c’est de la marmelade, et je me dis que les gens, c’est quand même vachement compliqué.

 

Allez zou, fin de la page philosophie, j’ai encore un essay à boucher, de préférence ce soir (oui, j’ai vu l’heure qu’il est, merci), et 2 bouquins à lire pour mardi. Et je dois avancer mon mémoire, bien sûr

A part ça, tout va bien. Dormir, c’est pour les faibles.

 

Oh, et quand j’y pense, je me suis achetée un adorable parapluie pour survivre à la greige et la gruie dublinoises. Donc il faut que je lui trouve un nom.

J’hésite entre Humphrey, Sigismond et Plius The First parce qu’à mon avis, je vais devoir lui trouver des remplaçants assez vite, vu le vent qu’il y a. Si vous avez des suggestions de noms…. n’hésitez pas à me les transmettre.

Advertisements
This entry was published on March 22, 2013 at 9:38 pm. It’s filed under Dublin, Ireland, Les gens c'est compliqué, On bosse and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: